Bienvenue à bord du Belem

Le Belem est l’un des plus anciens grands voiliers naviguant au monde, construit en 1896, il y a plus de 120 ans !

Nous avons découvert en famille ce magnifique trois-mâts lors d’une de ses escales à Port-Vendres. Une visite inoubliable, sur un voilier impressionnant !

Quelques informations

Le Belem, trois-mâts à phare carré et coque en acier est le dernier des grands voiliers de commerce français. Une aventure maritime qui dure depuis près de 120 ans en ayant vécu pas moins de cinq vies, changé trois fois de nationalité pour finir par retrouver le pavillon tricolore de ses origines, trompant la mort, survivant là où des milliers d’autres voiliers, plus grands, plus neufs, ont disparu à jamais… Le Belem est protégé par sa bonne étoile.

Classé monument historique, le Belem est le musée de la vie à bord d’un voilier du XIXe siècle. La visite va vous permettre de découvrir ses différents espaces de vie et de navigation, connaître son histoire plus que centenaire (…) et échanger avec les membres d’équipage.

Cette visite nous a permis de découvrir l’univers maritime, ses métiers spécifiques, les techniques de navigation et la vie à bord d’un tel voilier. Un fascicule nous a été remis expliquant la vie du navire, avec une description détaillée de celui-ci et un plan. Nous avons également opté pour l’option tablette afin de rendre la visite plus ludique pour Zoé (8 ans), avec un parcours interactif : question, jeux et visites virtuelles sur la tablette.

Ce navire dispose d’un équipage permanent à son bord, ainsi que d’emplois temporaires. Des séjours en mer sont organisés régulièrement. Vous retrouverez toutes les informations, ainsi que le programme de ses escales, par ici.

Tarifs

Plein tarif (12 ans et +) 6 €
Demi-tarif (enfant 6 à 12 ans) 3 €
Gratuit (- de 6 ans et Amis du Belem 2019) Gratuit

Pour gagner du temps et éviter la file d’attente, vous pouvez prendre des billets en ligne.

A visiter sans hésiter 🙂

Musée des instruments Céret

Partons à la découverte d’un très bel endroit à visiter dans les Pyrénées-Orientales :

MúSIC musée des instruments et des cultures du monde

MúSIC invite à la découverte de collections d’instruments de musique du monde (dont la célèbre collection Herzka Nil, plus importante collection de hautbois anchés) et des contextes culturels et univers musicaux dont ils sont issus. (…)

Par delà sa vocation d’espace d’exposition, MúSIC invite le visiteur au voyage, à l’itinérance, plaçant l’imaginaire, l’onirique et le merveilleux au centre du propos muséal. Ici l’expérience sensible se vit comme un préambule à toute autre forme de connaissance. Le lieu s’ouvre aux publics les plus larges (…).

Nous avons découvert ce musée lors d’une sortie IEF (Instruction En Famille) regroupant des enfants non-scolarisés de 3 à 15 ans. Le groupe a été partagé en 2 : une visite et un atelier organisés pour les 3-7 ans, puis pour les 8-15 ans. Ainsi chaque groupe a pu profité des animations adaptées à l’âge des enfants 🙂

Nos filles (8 et 15 ans) ont apprécié la visite guidée réalisée par Paul Macé (directeur du musée), invitant à l’imaginaire, permettant de toucher certains instruments et de découvrir des cultures différentes.

Ensuite nous avons participé à un atelier musique organisé par Christine Macé (coordinatrice du musée) sur un instrumentarium multicolore aux formes et sonorités plus étonnantes les unes que les autres!

Ce musée organise régulièrement des expositions, des ateliers et animations. Retrouvez toutes les infos sur http://music-ceret.com/

Horaires

Octobre à mai du mardi au samedi de 10h à 17h30

Juin à septembre tous les jours de 10h à 19h

Fermetures exceptionnelles 1er mai | 1er novembre | du dimanche 23 décembre 2018 au lundi 7 janvier 2019 inclus

Ouverture exceptionnelle lundi 1er avril (Lundi de Pâques)

Tarifs

Plein tarif  – 7 €

Tarif jeune – 5 €

Moins de 7 ans – gratuit

Groupes – 10 personnes et plus – 5 €

Habitants de la Communauté de Communes du Vallespir – gratuit – sur présentation d’un justificatif de domicile

Visite commentée – sur réservation – moins de 10 personnes – 10 €

Visite commentée – sur réservation – à partir de 10 personnes – 7 €

Pass Patrimoine 66 – 6,50 € – Pass Jeune – 4,50€

Pass Thermal – 6,50€

Élèves des écoles de musique (66) – 2 €

Bilan de la visite : Une après-midi riche en découvertes et échanges, et un accueil sympathique! A mon sens, la visite guidée était un peu courte (1h30, mais le temps est passé très vite!) : la collection étant très fournie, nous n’avons pas pu aborder en détails toutes les vitrines. Nous recommandons sans hésiter la visite de ce musée 🙂

Escapade parisienne

Nous avons décidé de faire un petit crochet par Paris, sur notre trajet de retour des vacances de Noël. Cela a été une surprise que nous avons réservée à Cathy et Zoé. Nous n’avions que quelques heures, alors est-il possible de profiter de la vie parisienne pendant un temps très court? La réponse est oui 🙂 évidemment il y a tant à voir à Paris que pour en profiter pleinement il est recommandé d’y rester plusieurs jours. On peut néanmoins s’imprégner de l’atmosphère parisienne en quelques heures.

Il a fallut tout d’abord faire un choix sur ce que nous souhaitions visiter. Cathy souhaitait voir la Tour Eiffel et Zoé passionnée par l’univers du ballet voulait voir l’Opéra de Paris. Ainsi après avoir déposé nos affaires à l’hôtel, nous avons pris le métro. Cathy nous a servi de guide pour les trajets et les stations. Elle a déjà visité Londres précédemment et s’est vite habituée à ce mode de transport. Sur la carte ci-dessus vous pouvez apercevoir les monuments visités.

Tour Eiffel

La Dame de fer de Paris est très imposante avec ses 324 mètres de hauteur. Elle est située à l’extrémité nord-ouest du parc du Champ-de-Mars en bordure de la Seine dans le 7ᵉ arrondissement.

 

Nous l’avons vue de jour et sommes retournés le soir venu à la Place du Trocadero afin de la voir illuminée et sous un autre angle. Très joli spectacle que nous recommandons sans hésiter 🙂

Opéra National de Paris : le Palais Garnier

En 1861, à la demande de Napoléon III, Charles Garnier entreprend la construction d’un « nouvel Opéra » qui doit prendre place dans le Paris haussmannien à la fin du Second Empire. L’édifice, inauguré sous la Troisième République, le 5 janvier 1875, fascine les contemporains grâce à la richesse, l’éclectisme et l’audace du programme architectural et décoratif imaginé par Garnier. Son chef-d’œuvre s’impose dès lors comme le modèle du théâtre à l’italienne : à la fois fonctionnel et flamboyant, le Palais Garnier est considéré comme l’un des plus théâtres du monde.*

Émerveillement garanti lors de la visite de ce monument à l’architecture sublime et impressionnante !

www.operadeparis.fr

Le tarif est de 12€ par adulte, gratuit pour les moins de 12 ans (visite libre). Ouverture tous les jours de 10h à 16h30 (de 10h à 17h30) sauf jours de représentations en après-midi et jours de fermeture exceptionnelle.

Notre Dame de Paris

Lors de notre promenade le long de la Seine, nous avons également pu apercevoir la cathédrale Notre-Dame, cathédrale de l’archidiocèse de Paris. Elle est située dans l’est de l’île de la Cité, dans le 4ᵉ arrondissement de Paris.

Quai des Orfèvres

Bilan : notre escapade parisienne nous a permis de découvrir une partie de la richesse architecturale de notre belle capitale. Nous avons évidemment partagé de très beaux moments en famille 🙂

*Sources : brochure « Visites du Palais Garnier » / Carte monuments https://www.cityzeum.com/carte/monuments-de-paris

Le sentier littoral : à la découverte de la côte catalane

Le Sud de la France, cela fait rêver? Et bien je vous confirme que nous adorons notre région d’adoption. Originaire de l’Est de la France, nous avons tout quitté il y a 9 ans pour vivre une nouvelle vie sous le soleil catalan. Cette région est tout simplement sublime, entre mer et montage, on ne se lasse pas de ces paysages merveilleux. Nous n’avons jamais regretté notre choix, face à l’accueil et la gentillesse des Catalans. De nouvelles rencontres, de nouveaux amis qui nous font découvrir ce département sublime (ils se reconnaîtront 🙂 ), le soleil, la mer et la montage… que demander de plus?

Aujourd’hui nous vous parlons du sentier littoral à découvrir absolument si vous êtes de passage dans les Pyrénées-Orientales (ou si vous avez la chance d’y habiter bien-sûr).

Entre le Racou (commune d’Argelès-sur-Mer), Collioure et Port-Vendres, de criques préservées en villes fortifiées, le sentier littoral mène à la découverte de la côte Vermeille.
Que vous soyez de vrais randonneurs ou que vous ayez simplement envie de faire une promenade en famille, cette activité est faite pour vous! Cette randonnée de 10 km vous mènera d’Argelès-sur-Mer à Port-Vendres. Vous pouvez néanmoins faire demi-tour à tout moment pour en faire une promenade bien plus courte (c’est ce que nous avons fait hier). A Port-Vendres vous avez la possibilité de regagner Argelès-sur-Mer avec le bus à 1€.
Un peu d’Histoire

Compte tenu de sa position stratégique, au pied des Albères, Argelès a bénéficié dès le Moyen Âge d’un statut particulier. Ici, point de petits seigneurs. Jusqu’à la Révolution, les différentes dynasties qui ont régné sur le territoire (comtes-rois de Barcelone, rois de Majorque, d’Espagne, puis de France) ont toutes choisi d’exercer directement leur autorité sur la ville. D’où son titre de « cité royale ». À l’époque, le principal intérêt d’Argelès était dû à son rôle de verrou sur un axe commercial important. Le front de mer était encore un marécage. La station balnéaire ne sortira de terre qu’à partir de 1860, suite à la plantation du bois des Pins, qui a permis d’assainir le littoral.

Vous trouverez toutes les informations ici : LE-SENTIER-LITTORAL et sur les sites : http://www.argeles-sur-mer.com et www.tourisme-pyreneesorientales.com.

Voici un aperçu de notre journée d’hier. Au programme : jeux sur la plage, quelques prises d’Aïkido entre Christophe et Zoé, pendant que nous avons joué au « morpion » avec Cathy sur un galet customisé pour l’occasion, fabrication d’un mini radeau, jet de galets sur l’eau, instants de détente et paysages à couper le souffle 🙂

(Plus d’images dans une des prochaines vidéos de Cathy)
Alors, quand venez-vous découvrir le sentier littoral? 🙂

Visite de Montauban

Nous avons profité d’une conférence de Thierry Pardo organisée à Montauban (voir notre article) pour visiter cette ville que nous ne connaissions pas.

Le but était d’en faire un projet pédagogique avec Cathy et Zoé et de leur permettre de découvrir par elles-mêmes ce que nous pourrions faire sur place. Cathy a en parallèle réalisé une vidéo pour sa chaîne YouTube, à retrouver en fin d’article.

Comment avons-nous procédé ?

Nous avons fait des recherches sur internet (entre autres office du tourisme) pour connaître les lieux à visiter. Le choix de Zoé s’est porté sur le muséum d’histoires naturelles, et celui de Cathy sur la cathédrale de Montauban et le Jardins des plantes. Elle a également recherché le temps de route, l’itinéraire et les possibilités de stationnement sur place pour organiser notre journée. A l’aide d’un plan de la ville imprimé par Zoé, nous avons fait des annotations pour déterminer le parcours prévu.

Bilan : journée réussie pour les visites, mais surtout pour le bonheur de partager ces instants en famille 🙂

Pour tous les détails, découvrez la vidéo de Cathy !

A la découverte d’une forteresse !

Au printemps nous avons visité la forteresse de Salses-le-Château à l’occasion des « Historiades » (journées historiques avec animations et spectacles au sein de ce site).

Un peu d’Histoire

CONNAÎTRE LA FORTERESSE DE SALSES

Un verrou entre la Catalogne et la France. Construit à la fin du XVe siècle par Francisco Ramiro Lopez, grand architecte espagnol à l’emplacement de sources fort utiles en cas de siège, l’édifice garde l’ancienne frontière. Assiégée, prise et reprise en 1503, 1639, 1640, la place est définitivement conquise par les Français en 1642. Le traité des Pyrénées de 1659 redessine les territoires : moins stratégique, la forteresse perd alors de son importance. À partir de 1691, elle est partiellement restaurée par Vauban.*

Déroulement de notre visite

Nous avons voulu laisser les enfants libres lors de cette visite, afin de leur permettre de découvrir le site par eux-mêmes. Zoé (7 ans), pour l’occasion vêtue de sa robe et couronne de princesse (« maman, on va voir un château, il faut bien que je sois la princesse, c’est logique ! »), accompagnée de son cousin (5 ans) ont ainsi parcouru l’ensemble des pièces ouvertes à la visite.

Nous les avons suivis au gré de leurs envies et avons donné des explications si nécessaire lorsque nous y étions invités. N’oublions pas qu’un enseignement non sollicité ne génère pas un apprentissage, au contraire cela peut produire un obstacle à l’apprentissage car imposé à son interlocuteur (notion à voir notamment dans cet article)

Autres découvertes : des rapaces présentés lors d’une animation (les enfants ont pu les voir de près, mais pas assez longtemps à leur goût), un spectacle de mousquetaires qui les a inspirés pour un combat improvisé entre cousins, différents ateliers (jeux de société du Moyen-Âge, tirs à l’arbalète).

Bilan de cette journée : Les enfants ont pu découvrir un peu d’Histoire tout en suivant leurs envies. Ils se sont amusés et nous aussi ! En plus, cela nous a permis à tous d’apprendre.

Voici quelques photos supplémentaires :

              

*http://www.forteresse-salses.fr